Sélectionner une page

Comme promis dans le précédent article je reviens sur le début de saison dans mes lacs vosgiens. Ce sont des lacs de 1ère catégorie, comme vous vous en doutez le carnassier roi est donc la truite ici et il n’y a que peu de place pour le brochet. Même si sa population y est faible et menacée, son caractère génétique lui confère un intérêt qui pour moi prime sur la recherche de rendement, il y a ici de grands et beaux poissons. Mais on n’y vient pas pour faire de la touche, ça se saurait…

Le début de saison sur les lacs vosgiens est toujours extrêmement compliqué et hasardeux, cette année ne déroge pas à la règle. Les centaines de kilos de truites arc en ciel qui y sont déversées combinés à la fonte des neiges bien tardive ne m’aident pas beaucoup. Dans une eau fraîche ou le métabolisme des poissons est au ralenti, ces proies faciles et sur-protéinées ont vite fait de caler les gros pour plusieurs jours. Notre passion nous pousse néanmoins à l’eau afin de lever le voile sur cette période de l’année, c’est donc tout naturellement que l’on se retrouve ici mi avril avec les copains pour 4 jours de pêche ou nous échapperons de peu à la neige mais pas au capot. Le constat est sans appel par une eau à 8°C les poissons sont encore totalement envasés et posés sur le fond. Je vais attendre la fin du mois pour y retourner à la faveur d’une hausse des températures, l’eau a gagné 5 degrés et forcément ça croque un peu plus. Juste le temps de sortir quelques poissons moyens et d’en perdre 2 nettement plus costauds et malheureusement le retour du froid et de la neige vient contrecarrer mes plans pour le début du mois de Mai, m’obligeant à migrer vers Alsace ou les poissons ont déjà fini leurs ébats (articles précédents).

Le retour sur mes lacs à la fin du mois de Mai me procure un réel plaisir, j’aime changer de lac régulièrement j’y trouve mon bonheur parce que cela me force à évoluer. Cela évite la monotonie qui conduit à tourner sans cesse sur les mêmes spots, avec plus ou moins les mêmes leurres à des heures différentes. Ici  je retrouve des profondeurs plus acceptables et une pêche beaucoup plus typée lac. De grosses têtes plombées et du cranking lent bref tout ce que j’aime ! La météo est toujours bien capricieuse et il faudra viser juste pour pêcher au sec !

GOPR0394-0006

L’eau avoisine les 16°C, l’activité des brochets démarre seulement mais les touches sont franches et en définitive se concrétisent presque toutes par un poisson. Une bonne 15ène de brochets se fera bernée en 4 sorties ce qui n’est vraiment pas mal ici avec dans le lot ces 2 pikes de 90+ terriblement gras. Je ne me satisfais bien évidement pas de ces résultats, je cherche avant tout l’énorme poisson et je veux le faire en lac, un 130+ au corps de rêve ! Ça reste mon objectif ici à chaque sortie.

GOPR0384-0008

GOPR0384-0004

go pro

broc

Les plaisanciers et les touristes vont maintenant s’accaparer petit à petit les lacs, les compétitions sportives s’enchainent à l’heure actuelle et il va falloir attendre maintenant la fin du mois d’août pour que le calme revienne un peu. C’est la haute saison touristique et c’est donc aussi le moment de l’année ou j’ai le plus de travail dans ma boulangerie. En attendant je vous souhaite d’agréables moment au bord de l’eau c’est l’été, poncer pieds nus, en short, t-shirt c’est toujours sympa !

A bientôt,

IMG_1387

Maxime FLAGEOLLET