Sélectionner une page

2015 fut pour moi un année très compliquée à vivre, que ce soit sur le plan professionnel, sur le plan personnel et sur le plan pêche…
En effet la saison 2015 s’annonce compliquée car le nombre de réservations est en baisse sensible, je prends la crise en pleine face cette année comme certains l’ont subie l’année passée. 30% de perte de clients… soit mon job s’essouffle et je n’intéresse plus autant les passionnés de pêche qui consomment des séjours pêche, soit c’est juste un mauvais moment à passer. Quoi qu’il en soit c’est toujours compliqué au niveau trésorerie et il faut faire attention aux dépenses superflues… Donc pas d’évolution de leurres cette saison, juste des ajustement concernant les coloris. Mais ce qui est dans le tuyau doit voir le jour et je me bats pour arriver à produire mes Mini Esox Toy.Niveau personnel, c’est aussi la cata, des petits problèmes de santé m’empoisonnent la vie au quotidien, mais les opérations chirurgicales ne laisseront aucune place au problème et tout rentrera dans l’ordre, mais que c’est long et ennuyeux…
Pour couronner le tout, c’est ma situation familiale qui bas de l’aile et les soucis continuent…. pas facile de rester zen et concentré sur la pêche avec tout cela. Un divorce se pointe au loin…

Bref, il va falloir trouver les ressources nécessaires pour palier à cette volées de problèmes qui s’acharne sur moi…
Premièrement aller à la pêche et retrouver des sensations, c’est chose faite avec Kévin Hernandez qui m’invite sur son bateau, nous sommes le 17 février (on se croirait au printemps) et cette journée se soldera par un quadruplé de brochets métrés avec un qui s’est pendu tout seul pendant que l’on mangeait… le leurre était dans l’eau et le poisson l’a attaqué en vertical sans animation…. sinon les autres auront été capturé avec des Esox Toy dont de nouveaux coloris étaient en essais ce jour. Cette journée me fait énormément de bien au mental… Je remets cela quelques jours plus yard avec mon pote Sébastien qui est responsable du rayon pêche chez Telmont à Annemasse, ce jour Séb sort un 114cm très bien proportionné.

DSC_0017

Nous sommes maintenant au début de la saison de guidage qui reprend et les premiers clients sont là prêt à en découdre avec les poutres du lac, mais la pluie est presque non stop durant des jours et des jours, les résultats sont moins bons que les années précédentes, mais Serge réussira à monter un 117cm tout en longueur au bateau.

IMG_20150501_152049

Puis les bonnes journées s’enchainent avec quelques doublés mais surtout  beaucoup de poissons décrochés. La plus part de mes clients cette saison sont des pêcheurs relativement novices en terme de pêche aux leurres souples et l’enseignement prend plus de temps que la pêche en elle même et les pertes sont légions…. Au milieu de tputes ces décroches il ya uara tout de même un grand nombre de brochets moyens entre 75 et 95 cm, et une bonne vingtaine de petits métrés entre 100 et 110cm, et quelques plus grands comme celui de Richard qui accuse 110cm tout pile.

DSC_0156

Puis j’essaie de nouvelles façons de pêcher durant l’été, je pêche bateau dans plus de 100M d’eau, au début c’est assez déroutant mais on s’habitue… je cherche des bancs d’ablettes et arrive à déclencher que quelques touches durant de longues journées de ponçage… mais un jour j’ai une idée, ou plutôt un petit déclic et sur ces mêmes postes j’enregistre maintenant des triplés, quadruplés et même un quintuplé de métrés, et ce toujours bateau dans plus de 100M de flotte. Bien entendu je ne pêche pas si profond, lol…
Fort de ses enseignements pélagiques, je mets en pratique avec des clients et les résultats continuent dans le bon sens… je suis très content d’avoir trouver un truc en pélagique et je décide de renouveler l’expérience sur le haut lac sur des postes en pleine eau qui dévoilent des structures de fond intéressantes, haut fond dans 75M d’eau, canions… cette fois ci je suis avec mon sorcier et le mauvais temps est encore de la partie. mais les efforts payent et Jérome capture un 116 pélagique bien mérité.

IMG_20150922_144328

Au final cette saison aura apporté autant de poissons métrés que les saisons précédentes avec 53 brochets métrés pour les clients et une 30 aine pour moi qui aura pêché très peu cette saison, mais avec un nouveau record personnel à la clef avec ce 133cm.

133 1

Mais cette saison aura surtout été intéressante au niveau de la découverte de nouveaux spot sur le grand lac et le haut lac, pour toujours essayer de pêcher des zones vierges de pression de pêche. malgré les petits soucis de début de saison, la fin de saison est plutôt très encourageante avec le développement des cannes avec Hearty Rise et leur sortie fin février.
En ce début d’année 2016, mon carnet de commande est de nouveau bien rempli, le début de saison 2016 s’annonce très riche en émotions, c’est la première année où je suis complet dès la première partie de saison. De plus je vais cette année déménager pour enfin habiter proche du lac, voire même très proche… Je serai libéré de certaines contraintes assez rapidement. De plus, avec ma nouvelle équipe de pêcheurs, Maxime, Michel et Jérôme, j’ai de beaux projets pour toujours faire avancer la pêche des grands brochets et vous apporter le meilleurs de cette pêche. Je continue de développer le site de vente pour vous proposer toujours le meilleur de la pêche du brochet. Je travaille aussi à d’autres projets pêche mais ça c’est encore secret  pour le moment…

Alors pour 2016 il faudra compter avec moi et Trophy Pike Solutions, je compte bien faire tomber mon propre record, vous faire vivre nos sessions en vidéo, vous donner bcp d’infos via ce blog tous les lundi de chaque semaine et ce grâce au Team TPS et moi même.

Merci de votre soutien, de votre confiance, de votre fidélité
Merci de partager et faire découvrir la page FB de TPS et notre site web, plus il y aura de pêcheurs sur ce blog,  plus il y aura de contenu média… Les papiers techniques reprennent très rapidement avec nos analyses en temps réels une fois la traque des géants de nouveau reprise!
Que la pêche soit avec vous et avec nous…

Amicalement, Arno