cannes leurres brochet

La saison d’été attaque sur Serre Ponçon, et par la même occasion je rattaque ma saison de taff en restauration! De ce fait, les sessions de pêche seront pour moi moins fréquentes ce qui me compliquera la tâche à comprendre le comportement des poissons d’une semaine à l’autre et d’autant plus que les grosses chaleurs viennent se mêler à tout ça! bref…. Nous sommes début juillet, j’attaque mes pêches sur des expériences acquises les années précédentes ce qui s’avèrera une grosse erreur! je m’obstine à poncer les bordures où les poissons sont bien présents et où je ferai des touches sur des laps de temps très courts. Sauf que ce ne sont pas les poissons que je recherche car ceux ci avoisinent des tailles, la plupart du temps entre 60 et 80cm… Je ne m’en plaindrai pas quand même, car avoir des touches après un printemps plus que compliqué me remontait un peu le moral! Le mois de juillet se passera ainsi tout au long, avec un ponçage intensif sous un soleil de plomb qui affaiblit considérablement l’organisme et avec une impression de pêcher dans un court bouillon étant donné que la flotte accuse entre 25 et 27 degrés!
Arrive le mois d’août, je cogite dans ma tête car aucun joli poisson n’est venu me rendre visite pendant ce mois de juillet, ce qui m’agace au plus haut point! je décide donc de changer de stratégie de pêche et je tente de jouer un coup de poker en m’attaquant à une cassure au large des bordures repérée avec mon Onix 10SI et une cartographie qui va considérablement me faciliter la tâche pour pouvoir la suivre le contour de cette cassure correctement! Le premier passage sur celle ci me montre la présence de gros fourrage!

capture écran

C’est parti, j’attaque la dérive en alternant mini toys, giant ripple et shad gt! je sais que je n’aurai peut être pas beaucoup de touches, mais je sais aussi que ça peut être LA touche! en milieu de dérive, voilà que je me fais atteler, c’est un peu plus lourd que d’habitude, et c’est un poisson de 90 tout rond qui viendra rejoindre le tapis et poser pour la photo! enfin un beau poisson, je suis content! c’est déjà mieux
DCIM100GOPRO

La semaine d’après, on prend les mêmes et on recommence! j’alterne des dérives entre le large et les bordures à des heures différentes! les gros poissons fourrage sont toujours présents sur le large, mais cette fois ci, ils sont aussi présents mais en plus petit nombre sur les bordures! ça vaut quand même le coup d’essayer! et bien m’en prend car cette fois ci, c’est un poisson de 91cm qui viendra me courber le blanck!

91cm

Pour les sessions suivantes, étant donné que le lac connait une forte baisse, je décide de m’acharner à poncer cette cassure du large! le gros poisson fourrage est toujours là et ne bouge guère, pour moi c’est obligé que quelques brocs tournent autour! les quelques sessions se solderont par quelques touches avec des poissons de taille modeste avoisinant les 70/80, avec quand même au milieu, un poisson de belle taille accusant les 98cm et pour lequel je n’aurai pas pu faire de photo étant donné que ma go pro est en panne de batterie grrrrrr je tenterai quand même de le prendre en photo avec mon portable, mais impossible de le caler avec le fort vent qui souffle! ne voulant pas mettre en danger la santé du poisson en le laissant trop longtemps hors de l’eau, je lui rendrai sa liberté sans lui tirer le portrait! pour moi l’intégrité du poisson prime avant la photo! on se rapproche du mètre, ça me plait! je ne vais rien lâcher, ce poisson métré va bien finir par rentrer!
La session d’après se passera toujours de la même manière, suivre cette cassure encore et encore, la poncer, la gratter, la limer sans rien lâcher! sur une dérive, mon leurre arrive pas loin du bateau et je mets un grand coup de canne pour faire remonter le leurre pour pouvoir lâcher mon moulin et prendre la télécommande de l’électrique afin de modifier la trajectoire de mon bateau! j’ai à peine le temps de prendre la télécommande à la main que je me prends un coup de canon dans la canne à quelques mètres du bateau! le combat est violent, le poisson est assez lourd et me met des gros rush sous le bateau! mmmmhhhh ça sent bon! quelques instants après, le voilà dans l’épuisette! je voies de suite que mon poisson métré tant attendu est enfin là! après mesure, il accusera les 104 cm

104

Ouffff j’ai réussi à l’avoir ce poisson métré!
Arrive le mois de septembre, le lac a énormément baissé, les bordures du secteur ne sont plus pêchables… Il n’y aura plus qu’une solution qui se présentera à moi, c’est continuer à suivre cette cassure en cherchant où se trouve le garde manger des brochets et y tourner autour! après quelques instants de recherche avec mon Onix, je les retrouve enfin! la pêche peut attaquer! sur les quelques sessions que je ferais, je toucherai des poissons avoisinant les 70/80! au milieu de ces poissons de taille modeste, en pêchant en traction, je me prends une touche très discrète! ferrage, sur le début le combat n’est ni violent ni lourd, je pense avoir un poisson moyen sauf qu’au bout d’un moment, le poisson commence à me faire des rushs tout en poids! je crois que je me suis trompé sur la taille de ce poisson, il a l’air plus que correct! après avoir jouer à « tourner manège » en faisant le tour du bateau sans jamais que je le voies, le voici qu’il vient crever la surface! effectivement je m’étais bien trompé sur sa taille car j’estime ce poisson au mètre! après épuisetage, toujours le même rituel, décrochage, mesure et photo dans les plus bref délais pour éviter tout risque pour le poisson! celui ci frisera le mètre, puisque la Maillapoutre m’indiquera une taille à 99cm! ce n’est pas un poisson métré, mais pour moi c’est tout comme, car ce poisson me fait énormément plaisir!

99

voilà, la fin de l’été est là, ma saison de taff est finie, des sessions de plusieurs jours d’affilés vont s’offrir à moi! et l’enseignement que je tirerai de cette saison d’été, est, qu’il ne faut jamais rester sur ses acquis d’une année sur l’autre! s’obstiner à pêcher de la même manière que l’année précédente peut s’avérer une grosse erreur, et j’y serai tombé dedans en ce mois de juillet!
Dèjà quelques poissons seront venus me rendre visite durant ce début d’automne, mais pour eux, il faudra attendre mon prochain report pour connaitre leur histoire!

je vous dis à très bientôt

Jérome KAÏD